PROBIOTIQUES? PRÉBIOTIQUES?SYMBIOTIQUES

Publié le 2019-05-03 09:25:05 par Bouchra Zazi

subpage image



Tout d’abord, sachez qu’il existe une flore intestinale (microbiote intestinal), une flore vaginale, une flore buccale et une flore de la peau.


La flore intestinale est de loin la plus importante et se compte en milliards de microorganismes non pathogènes (bactéries, virus, champignons…).

Il est maintenant acquis que la flore intestinale ou microbiote intestinal joue un rôle primordial au niveau digestif, métabolique, immunitaire et neurologique. 


Si cette flore est déséquilibrée, certaines maladies peuvent apparaitre, notamment les maladies intestinales inflammatoires (maladie de Crohn)




IMPORTANT : le microbiote intestinal est propre à chaque individu comme son empreinte digitale


Le microbiote d’un individu va se constituer dès sa naissance. Alimentation, hygiène, traitements reçus, hormones sexuelles vont influencer la composition du microbiote intestinal.

 

Attention à la prise répétée d’antibiotiques qui pourraient modifier de façon défavorable notre microbiote intestinal. Tabac ou alcool favorisent de même un déséquilibre du microbiote intestinal.


Les recherches en cours montrent que le DIABETE, l’OBESITE et CERTAINES TUMEURS, seraient en partie liés à un déséquilibre du microbiote intestinal.

D’autres recherches encore, posent l’hypothèse qu’un déséquilibre de la flore intestinale pouvait modifier l’information transmise au cerveau et aurait un rôle dans l’apparition de maladies neuropsychiatriques (dépression…)


QUE FAIRE LORSQUE NOTRE FLORE INTESTINALE (OU PROBIOTE) EST MALMENÉE OU DÉSEQUILIBRÉE ?


-Apport de PROBIOTIQUES : Ce sont donc ces microorganismes non pathogènes qui vont recoloniser notre flore intestinale

-Apport de PRÉBIOTIQUES : Ce sont les aliments (des sucres non digestibles par notre organisme) et qui vont servir de nourriture ou de moyen de développement à ces microorganismes de l’intestin

-Apport de SYMBIOTIQUES : ils combinent les deux



Sachez de même que les matières fécales d’un individu dont le microbiote est sain peuvent être administrée par lavement ou par sonde nasogastrique à une personne atteint d’infection intestinale sévère.



SOURCE INSERM

Newsletter

Pour recevoir des nouvelles de Pharmacien à Domicile sur ses nouveaux posts de blog et les nouvelles fonctionnalités qui arrivent sur la plateforme, inscrivez-vous à notre newsletter !