Mon coeur, Ma sexualité, Ma dépression et mon carré de chocolat

Publié le 2019-04-29 13:19:22 par Bouchra Zazi

subpage image

Mon cœur…. 

Ma sexualité…

Ma dépression…

Et mon carré de chocolat



« Le chocolat nous rend pervers, il éveille en nous la culpabilité, il nous pousse au péché, il nous donne la santé, il nous rend chic et heureux. »



« Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste... »


                                             Elaine Sherman (femme de lettres américaine)


Voilà pour le côté littérature qui nous déculpabilise et nous fait pousser des ailes. Qu’en est-il médicalement parlant ?


Selon une étude de l’INSERM, le chocolat est un « aliment qui se classe parmi les meilleures sources d’antioxydants qui aident à lutter contre les radicaux libres ».


Les radicaux libres, produits en grande quantité, notamment par le tabac, la pollution ou les U.V, endommagent nos tissus et nos organes.


Toujours selon l’INSERM, le chocolat a un effet cardio-protecteur dû à la présence des flavonoïdes.

  

Pour faire un clin d’œil à notre sexualité souvent en berne et selon la Revue Médicale Suisse, des études récentes en neuro-imagerie ont montré que, lors de la consommation de chocolat, il y a activation des structures cérébrales et corticales impliquées dans le désir sexuel et dans les relations interpersonnelles proches. C’est la théobromine contenue dans le chocolat qui serait directement impliquée dans la fonction sexuelle.


Toujours selon la revue médicale suisse, une augmentation de la consommation de chocolat augmenterait les taux plasmatiques de tryptophane et augmenterait la synthèse de sérotonine. De même, le chocolat augmenterait aussi la sécrétion de ces fameuses endorphines avec un effet positif sur l’humeur. Le chocolat serait-il notre nouvel antidépresseur ?


Et enfin, La Rochefoucauld nous conseille « d’aimer le chocolat à fond, sans complexe, ni fausse honte » car rappelez-vous, dit-il, sans grain de folie, il n’est point d’homme raisonnable.


Mais avant de vous ruer sur le chocolat sachez Mesdames, Messieurs que nous parlons du chocolat noir à haute teneur en cacao.




Newsletter

Pour recevoir des nouvelles de Pharmacien à Domicile sur ses nouveaux posts de blog et les nouvelles fonctionnalités qui arrivent sur la plateforme, inscrivez-vous à notre newsletter !